Première boutique d'airsoft en ligne en Slovaquie

50 000 pièces de marchandises en stock

magnify Recherche
EUR

Comment démarrer avec HPA

16.3.2023 Webové stránky IMPnet Critiques de pistolets airsoft

Salut les gars.

Après deux ans sur l'AEG, j'ai élargi mon arsenal avec le moteur HPA et j'ai ainsi complété le tiercé (AEG, GBB, HPA). Etant un gars de l'AEG, je n'y connaissais rien. J'ai donc décidé d'écrire quelques mots au cas où quelqu'un envisagerait de commencer avec le HPA. Tant que l'argent n'est pas un problème, c'est un processus relativement simple dans lequel vous n'avez qu'à faire un peu de recherche et vous êtes prêt. Dans l'ensemble, l'obtention d'informations sur l'HPA est "laborieuse", mais elle est bien décrite sur les forums étrangers.

Qu'est-ce que l'HPA?

  • de l'anglais "High pressure air" (air à haute pression)
  • Le système se compose d'un "anneau d'air" qui est votre réservoir d'air comprimé avec un régulateur de sortie, un régulateur de deuxième étage pour ajuster la pression de sortie et un "tuyau".
  • Le deuxième composant est le moteur HPA que vous avez dans le pistolet, qui est responsable de la mise à feu et du fonctionnement du pistolet.
  • Le BB est alimenté par de l'air comprimé à 3000/4500 PSI, qui est "dosé" dans le pistolet par le moteur HPA, ou par des cartouches de CO2.
  • Afin de ne pas nous blesser, l'air pénètre dans le pistolet à une pression réduite, de l'ordre de 40 à 200 PSI. (Par exemple, nous avons 3000 PSI dans la bouteille, le régulateur de sortie de la bouteille réduira cette pression à ~800 PSI, et le second régulateur de la bouteille réduira cette pression à 0- 250 PSI, en fonction du régulateur).

Pourquoi voudrait-on avoir un HPA?

  • Flexibilité dans les limites (peut être adapté à chaque action)
  • Lorsque vous vous lassez d'un pistolet, il vous suffit de changer de corps et le tour est joué (jusqu'à un certain point, bien sûr).
  • Fonctionnement silencieux
  • Faible complexité du système
  • Vous pouvez également "alimenter" vos armes à gaz.
  • Absence potentielle de batterie (pour les moteurs purement mécaniques)
  • Free fitko lors du remplissage avec une pompe

Inconvénients ?

  • Vous devez transporter une "bombe" (qui peut être éliminée avec un réservoir dans le stock)
  • Assez cher (bien qu'il soit aujourd'hui tout à fait comparable au "haut de gamme" de l'airsoft AEG)
  • Opinion négative de la communauté airsoft sur cette plateforme

*Note pour les détracteurs

En général, il y a beaucoup de discussions négatives sur l'HPA concernant les limites de tricherie lors des événements. Cela est dû aux lads et aux lads uniquement, car comme ce système coûte beaucoup d'argent, l'arrogance des propriétaires (comme pour tout ce qui nécessite de l'argent) va de pair avec cela. Mais il y a aussi l'"ignorance" ou l'ignorance/incompétence des organisateurs d'événements (à d'honorables exceptions près) qui n'ont aucune idée de la manière d'empêcher cela. Les personnes équipées d'AEG (le ressort change pendant le jeu, dans ICS cela prend 15 secondes à une personne) ou de GBB (le gaz vert remplace le gaz rouge, etc.) savent comment tricher, mais les HPA sont probablement les plus "à l'aise" avec cela.

Comment contrôler correctement l'APH d'un joueur ?

  • L'organisateur devrait exiger que le joueur ait un détendeur qui peut être "verrouillé", c'est-à-dire empêché d'ajuster la pression (j'ose dire que 95% des détendeurs ont cette fonction).
  • Lors de la première mesure, notez combien de J le joueur joue, mesurez-le avec la munition avec laquelle il jouera et notez également le PSI sur le régulateur. Verrouillez le détendeur.
  • Si quelqu'un se plaint, on peut très rapidement vérifier combien de J ont été mesurés et le PSI fixé, et quelle est la réalité.

De quoi avons-nous besoin pour commencer ?

Lorsque l'on veut débuter avec l'HPA, il faut connaître la réponse aux questions suivantes : Dans quel pistolet vais-je mettre le moteur de l'HPA ? Est-ce que je veux une lampe de poche ou un moteur HPA purement mécanique ? Quelle est la marque du moteur que je veux ? Est-ce que je veux un système à boulon fermé ou ouvert ? Quelle longueur de tuyau et quels embouts dois-je utiliser ? Quel type de régulateur dois-je utiliser ? Quelle bouteille dois-je emporter ?

  • Bouteille HPA - Une taille très courante est 0,8l (48ci) à 3000 PSI. Il existe d'autres variantes (0.2L, 1.1L) avec une pression maximale de 4500 PSI. Leur coût est environ trois fois plus élevé que celui d'une pression de 3000 PSI. 0,8L/3000 PSI durera facilement 2000-3000 BB's (en fonction du moteur HPA et de la pression à laquelle le joueur tire). Les marques courantes disponibles sur notre marché sont Powair, ASG et Ninja. Vous devez être "prudent" et voir si votre régulateur de deuxième étage aura besoin d'une aiguille "droite" ou "arrondie", car il y a ces deux variations. Une alternative est une bombe de CO2 (12g/33g), qui peut être installée dans la "crosse" du pistolet, là où le régulateur de 2ème étage est intégré ... mais il s'agit là d'un niveau de HPA très avancé.
  • Régulateur de deuxième étage - Les "poumons" de l'ensemble HPA. Il est monté sur le cylindre de l'APH et contrôle la pression de sortie. Il est généralement réglé sur une certaine valeur de sortie PSI avant l'événement et "verrouillé" par un garrot afin qu'il ne puisse pas être modifié (arracheuse, vis sans fin, autocollant). Marques et modèles courants.
  • Tuyau reliant le détendeur à l'unité HPA - différentes couleurs et extrémités. Vous devez faire attention au type de connecteur que vous avez sur le régulateur et au type de connecteur que vous avez sur le moteur. Les embouts "US" sont standard, mais au sein de l'UE, vous pouvez vous procurer des embouts "EU" chez Mancraft, ou directement sur des tubes de 6 mm. Le tuyau doit être suffisamment long et flexible. Les marques sont identiques à celles des régulateurs.
  • Tuyau moteur HPA en sortie de pistolet (IGL) - Il s'agit d'un tuyau d'un ordre de grandeur plus "fin" que le tuyau de la bouteille HPA. Les IGL sont spécifiques à un moteur particulier (par exemple, le P* Kythera a une taille d'IGL différente de celle du P* F2). Une extrémité est vissée dans le moteur HPA et l'autre sort du pistolet. La plupart du temps, il n'y a pas d'embout, et il faut acheter l'embout approprié en fonction du type d'extrémité du tuyau du régulateur. Le tuyau "standard" est un tuyau de 6 mm (diamètre extérieur), et il suffit d'acheter une prise "quick-connect" 6 mm -> US mâle (au cas où le tuyau du régulateur se termine en US femelle) pour pouvoir le raccorder. En ce qui concerne les marques, c'est assez limité sur notre marché (il y a Amped, mais il faut importer du Royaume-Uni, ou si vous avez de la chance de l'UE). Epes fabrique "IGL", mais on ne le visse pas dans un "moteur". Il fallait "visser" le bas du mixeur avec un connecteur rapide 1/8NPT femelle -> 6/4mm ... C'est un bon système, mais il peut vous surprendre lorsque vous vous attendez à ce qu'il s'insère dans le moteur.
  • Moteur HPA - Le "cœur" de l'ensemble HPA. Il existe des systèmes mécaniques et électroniques. Systèmes à boulons ouverts / systèmes à boulons fermés. Vous devez être prudent et choisir le "type" de moteur qui s'adaptera à la mechabox d'une arme donnée (par exemple, vous ne mettrez pas une version V3 dans une V2, etc - un système comme dans le monde des AEG) + vérifiez le "type" et la longueur de la buse livrée avec le système. Des marques comme Mancraft, Polarstar, Wolwerine. Le choix du moteur fera l'objet d'un autre article, je ne le compliquerai donc pas inutilement.
  • Remplissage des bouteilles - Pompe manuelle ou pompe PCP (je ne comprends pas quand on veut accoupler des bouteilles de 4500 PSI. Pour référence, 0,8l/3000 PSI prend environ 25 minutes de pompage pur, alors qu'à partir de 2000PSI, c'est une véritable corvée. 3000-4500 doit être une tuerie) ou un compresseur à haute pression. Il y a aussi le "trop plein" d'une bouteille de plongée, mais je ne vois pas cela comme une option pour un "débutant".

Pour ma part, je recommanderais un moteur Polarstar F2 ou Kythera (si quelqu'un veut un moteur mécanique), un mini détendeur Redline SFR (les critiques disent que c'est le meilleur détendeur du marché), une bouteille de 0,8l/3000, et une pompe à emporter.

Personnellement, j'ai fini par convertir un ICS PAR Mk3 (le split gearbox est un peu pénible pour un HPA, mais c'est faisable) en un P* Kyther, avec un régulateur Maxxflow, une bouteille Powair 48/3000, et un Amped IGLk. Je posterai un compte-rendu de ma construction séparément si quelqu'un envisage d'acheter un Kythera dans le futur.

Zdenko Kobezda

Auteur

picture